Visite du sanctuaire de My Son, tout ce que vous devez savoir

Comme vous savez, le sanctuaire de My Son est un patrimoine mondial de l’UNESCO, situé à 40km de Hội An. Il est un ensemble des temples hindouiste construit à la fin du IVe siècle jusqu’au XIIIe siècle. Mais ce ne sont pas des temples normaux, ils sont les vestiges du royaume Champa, une civilisation disparue.

Voici les valeurs du sanctuaire de My Son, selon l’UNESCO:

  • Le sanctuaire de Mỹ Sơn est un exemple exceptionnel d’échange culturel où une société autochtone s’adapte à des influences culturelles externes, notamment l’art et l’architecture hindous du sous-continent indien.
  • Le royaume Cham a été un phénomène important de l’histoire politique et culturelle de l’Asie du Sud-Est, brillamment illustré par les ruines de Mỹ Sơn.

La plupart des temples y ont été détruits par les guerres et le temps. Nous ne pouvons observer les ruines de quelques parmi soixante-dix temples et édifice annexes.

Le royaume de Champa: une civilisation disparue

Mỹ Sơn était la capitale religieuse et politique du Royaume de Champa, qui est un Etat de culture hindouiste situé dans la zone centrale du Vietnam moderne entre les IIe et XVIIe siècles.

Sanctuaire de My Son

Sanctuaire de My Son

  • Selon les chercheurs, les Chams y étaient arrivés par la mer, de la Malaisie, et d’Indonésie.
  • Le commerce et la piraterie étaient leurs principales activités.
  • La hiérachie sociale des Cham étaient divisés en 4 castes, assez semblable à celle en vigueur en Inde.
  • La religion principale des Cham était l’hindouisme avec trois dieux: Brahma, Visnu et Shiva mais ils pratiquent également le bouddhisme.

>>>Voir aussi le voyage sur mesure au Vietnam de l’agence de voyage locale au vietnam

  • Après plusieurs années de guerre avec l’empire khmer, les Mongols, le Đại Việt (Vietnam), le Champa est absorbé par le Vietnam en 1832. C’est la fin de la civilisation Cham.
  • Actuellement, les Cham sont l’un des 54 groupes ethniques du Vietnam, avec une population de 80 000 personnes dont un tiers pratiquent l’islam. Il existe aussi une partie des Cham musulmans au Cambodge, en Malaisie et au Laos.

Que faire à Mỹ Sơn? Astuce de voyage à My Son

  • Le sanctuaire de Mỹ Sơn se situe dans une vallée luxuriante et il pleut souvent, il est conseillé d’apporter un parapluie ou un imperméable.
  • Le site n’est pas grand; vous aurez besoin d’une heure pour le visiter et deux heures pour le transfert aller-retour de Hoi An.
  • Il s’agit les ruines des temples; comme des vieilles pièrres à Angkor; il ne reste que peu de choses à voir. L’accompagnement d’un guide touristique est donc conseillé pour comprendre des histoires derrière les ruines.
  • Le transfert en voiture électrique est déjà compris dans le ticket de visite.
  • Il y a des spectacles de danse et de chant à Mỹ Sơn tous les jours à : 9h15, 10h45, 14h00, 15h30

Comment se rendre à My Son?

Les ruines de Mỹ Sơn se trouve à 40km de la ville de Hội An; et à 50km au sud de la ville de Da Nang.

La plupart des voyageurs choisissent de visiter le sanctuaire de Mỹ Sơn au départ de Hội An.

  • Aller à Mỹ Sơn en voiture privée
  • Venir à Mỹ Sơn à vélo ou à moto
  • Aller à Mỹ Sơn en bus touristique si vous êtes voyageur indépendant.

Pour plus d’information de voyage au Vietnam, veuillez consulter: sanctuaire de my son, my son vietnam, my son hoi an, visiter my son, hoi an my son en scooter, bus hoi an my son, temples cham hoi an, site archéologique hoi an…

Visite du sanctuaire de My Son, tout ce que vous devez savoir
5 (100%) 2 vote[s]
Voir les autres articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RECOMMANDÉE SUR
Infos et Circuits
AVIS DE NOS VISITEURS
Excellent voyage au Nord du Vietnam en Novembre

Bonjour Pierre Vinh et toute l’equipe Vietnam Dragon Travel, Nous sommes rentré en France. Je voulais vous faire part de notre satisfaction de notre Excellent voyage au Nord Vietnam en Novembre. Nous avons l’habitude de voyager depuis longtemps. Nous pratiquons trois types de voyages. Lorsque j’avais beaucoup d’activités professionnelles; nous faisions surtout des voyages organisés […]

View All Commentaires...